Livraison gratuite sur commande de 60$ et plus et tous les abonnements.

Infuseurs manuels - V60 - Kalita Wave - Origami

Introduction

Le café de spécialité, ça se déguste de toutes les manières possibles, mais dans ce premier article d’une série de plusieurs, je vais me pencher sur trois infuseurs manuels différents ainsi qu’une approche pour mieux les utiliser.

Colorès a comme mission de promouvoir le Slow Living et donc de prendre le temps, car dans un monde où tout va vite, il est bon de déguster et surtout de bien préparer son café. C’est l’une des étapes cruciales pour apprécier un café fin. Les trois méthodes ci-dessous sont des points de départ excellent pour préparer soigneusement son café.

Préparatifs et matériel

  • Une bouilloire
  • Une balance
  • Un moulin à café
  • L'infuseur à café et son filtre
  • Une carafe ou un récipient

D'abord, faites bouillir l'eau, peser la quantité de café et moudre le café selon les indications dans les fiches ci-dessous. (Chaque moulin à café est différent, ça prendra quelques essais!)

Une fois l'eau chaude prête, mouillez l'infuseur et son filtre installé sur la carafe. Jetez l'eau et placer le tout à nouveau sur une balance, avec le café moulu. Secouez légèrement pour répartir le café également.

Mettre le compteur de la balance à 0. (1g d'eau = 1mL d'eau)

La préinfusion consiste en le premier jet d’eau sur le café. Idéalement avec une bouilloire ayant une ouverture étroite de type gooseneck pour plus de contrôle, versez l'eau chaude de manière circulaire afin de laisser le café respirer ou communément appelé le blooming. Attendez 40 secondes.

Ensuite, verser l’eau chaude tranquillement, par étape de 100 à 150mL, afin d’arriver à la quantité finale dans la fourchette de temps indiquée. Si le temps écoulé est trop bas, moudre le café plus finement et vice versa. Au final, vous devez arriver au ratio désiré (par exemple 1:16 signifie 1 part de café pour 16 part d'eau, donc 20g de café donnera 20 x 16 = 320mL au total pour l'infusion)

Ces paramètres donnent une base pour ces types d’infusions et ne sont pas limitatifs. Partez de ces paramètres et expérimenter en ajustant les variables selon votre goût. Chaque café réagit différemment et chaque goût est unique!

  Le V60 de Hario

Probablement le plus connu de tous, ce dernier permet le juste milieu dans la plupart des infuseurs pour une balance idéale entre l’acidité et le corps. Sa forme conique ayant 60° d’angle et ses rayures torsadées permettent un écoulement rapide pour bien extraire les arômes et saveurs subtiles du café mais sans trop. Il en résulte en un café qui mettra en valeur ses qualités acidulés, avec un peu de rondeur.

Recommandation de Colorès

Pour ce type d’infuseur, je recommande des cafés qui auront des qualités fruitées, florales ou encore épicées. Regardez également pour des cafés ayant une altitude de 1500 mètres et plus. Le V60 va mettre en valeur ces attributs. De façon générale, les cafés africains et les cafés de haute altitude en Amérique centrale et du Sud vont très bien avec le V60. Essayez avec un ratio 1 :16 et ajuster à 1 :17 ou 1 :15 au besoin.

  Le Wave de Kalita

La gamme Wave du très respecté fabricant japonais Kalita est unique en son genre. Le fond est plat et on y retrouve 3 petits trous, ce qui assure une certaine rétention lors de l’infusion. Il y a plusieurs variations et modèles plus ou moins différents, mais l’important est qu’il y aille un fond plat avec les petits orifices. Ainsi, il en résulte en un peu plus de rétention d’eau lors de l’infusion et du coup, d’une extraction un peu plus grande. Cela va essentiellement rendre le café plus rond, adoucissant l’acidité et va mettre en valeur le corps du café (consistance) et son côté sucré.

 

 Recommandation de Colorès

Le cousin du V60 permet encore plus facilement de réussir son café et est selon moi le plus simple des infuseurs manuels à maîtriser. Bien que tous les cafés se prêtent bien avec le Kalita Wave, les cafés plus denses, riches, aux saveurs de chocolat, de noix ou de fruits séchés sucré vont très bien ressortir avec cet infuseur. Il arrondi l’acidité et n’ira pas chercher des hautes notes que le V60 peut faire par exemple. De ce fait, les cafés d’Amériques aux altitudes basses à moyennes, et les cafés d’Asie excellent très bien avec le Wave. Il est bon d’avoir un peu plus de corps avec ces cafés, partez avec un ratio 1 :15 et ajuster au besoin. La mouture recommandé est un trait plus grossière que celle pour le V60.

 

 L’Origami

Sublimement esthétique, L’Origami demande un peu plus d’expérience à maîtriser. Il se rapproche du V60 en termes de résultat, mais sa fine porcelaine de Mino modelée comme un papier d’Origami pour une percolation agressive, et son orifice encore plus grand que le V60 vont permettre d’extraire des notes hautement subtiles! Son écoulement se fait rapidement et il en résulte une tasse qui mise énormément sur les notes acidulées, fruitées et épicées des meilleurs des cafés. Tout l’accent est donc mis sur les arômes et saveurs uniques qu’un café peut donner. Toutefois, il requiert de la technique et de la patience. Il est facile de sous-extraire un café avec cet infuseur.

 Recommandation de Colorès

Pour cet infuseur qui fait tourner les têtes, je recommande de moudre le café plus finement que le V60 et le Kalita Wave, se rapprochant d’une mouture d’un sable très fin. Si vous avez des cafés avec des procédés expérimentaux, ou bien des origines assez Funky comme le Yemen, le Rwanda ou le Panama, l’Origami vaut définitivement la peine de l’utiliser. Bien infusé, il fera ressortir les hautes notes des cafés à très hautes altitudes également. Côté ratio, essayer 1 :14, voire 1 :15. 

 

 

Bon café ! ☕️

 

 

 

Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published